Quand l'amour fait des ravages...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 3 : Les Anges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélanie Amethyst Lewelynn
Admin


Verseau Messages : 155
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 23
Localisation : Le Vésinet

MessageSujet: Chapitre 3 : Les Anges   Mer 27 Jan - 17:22

3/LES ANGES



Point de vue de Mélanie


Je décidai de me téléporter moi et ma voiture directement dans l'autre partie du monde. Je me concentrais intensément sur l'image de Jack qui flottait dans ma tête et me retrouvais devant une somptueuse villa blanche. Je garais ma Porshe et descendis sous les regards médusés des Anges autour de moi. Qu'est ce qu'ils avaient tous a me fixer comme ça ? Ils n'avaient jamais vu une Poshe rouge ? L'idée me venue que c'était sûrement ma tenue qui les gênaient. Je portais un haut noir très décolleté et un mini short en jean Beneton. Je m'était fait belle pour ma première rencontre avec Jack.Je soupirai et continuais d'avancer vers la villa.J'entrai et tombai nez à nez avec une femme blonde, de grand yeux bleu et surtout, un air interloqué.

-Je peux vous aider ?me demanda celle-ci en balayant mon corps des yeux de haut en bas.

-Hum, oui, je suis un peu perdue.

Et c'était vrai. Pourquoi mon pouvoir m'avait amenée ici ? Je n'eus pas le temps d'y réfléchir plus longtemps qu'une pair de bras musclés m'attrapa à la taille et m'empêcha de bouger.

-Que ce passe-t-il ? demanda la femme, surprise.

-C'est un Démon, répondit mon agresseur avec méchanceté, cette ordure voulait sûrement s'infiltrer dans nos locaux pour tous nous tuer.

La secrétaire poussa un cri de terreur. Hein ? Mais qu'est ce qu'il racontait ?! Je ne voulais tuer personne !

-Je suis désolée mais vous faîtes erreur, commençais-je.

-Tais-toi ! me cracha-t-il avec fureur.

Je me tus tant j'étais horrifiée. Au lieu de me conduire à Jack, mes pouvoir m'avaient amenée à une mort certaine. La femme en face de moi pris un air inquiet.

-Que vas-tu faire ?demanda-t-elle à la brute qui m'emprisonnait.

-Je vais l'amener devant le conseil, répondit-il, c'est à eux de choisir ce qu'il doivent faire d'elle.

La secrétaire hocha la tête et l'Ange me fit avancer. Je décidai de rester calme pour ne pas empirer la situation. Nous traversâmes énormément de couloir identiques si bien que je perdis le sens de l'orientation. Nous étions dans un labyrinthe, à coup sûr. Enfin, nous arrivâmes devant une porte qui se différenciait des autres. Un sentiment bizarre que je ne saurai expliquer monta en moi et je me mis à gigoter comme le beau Diable que j'étais.

-Lâcher moi ! hurlai-je à l'oreille de l'homme pour lui crever les tympans.

-Petite peste, grogna mon agresseur en ouvrant la porte et en me poussant violemment dans la pièce.

Il la referma derrière moi. Je me retrouvai encerclée par des Anges, tous des hommes qui me fixaient, sur la défensive.

-Qui es-tu ? me demanda le plus vieux et aussi, le plus détendu.

Je réfléchis un instant à la question avant de répondre d'une voix claire et nette :

-La fille de Michel.

Des cris de surprise s'élevèrent dans la foule. C'est alors que LE vu. Il me regardai intensément. Je ne pouvais détacher mon regard de son visage. Un grand silence m'envahit et les voix des personnes qui m'entouraient ce firent moins fortes. Il n'y avait plus que lui et moi.

-C'est vrai ! s'écria l'un des Anges, il ne peut y avoir que la fille de Michel pour avoir des yeux et des cheveux si clairs.

J'arquais un sourcil. C'était nouveau ça. J'avais encore des chose à apprendre sur mes origines. Jack sourit. Je lui rendis, mes iris toujours plantés dans les siens. Les débats continuaient autour de moi. Enfin, la voix rauque du plus âgé retentit :

-Si cette demoiselle est bien la fille de Michel, alors vous devrez la considérer comme nôtre hôte et non comme notre prisonnière.

L'atmosphère se détendit. La salle commença à ce vider me laissant seule avec Jack et l'ancien. Mon destiné me sourit une dernière fois et disparu à son tour. Je failli m'écrouler comme si on m'avait arraché le coeur.

-Il te faut du repos, me dit le chef qui m'avait rattrapé dans ma chute.

Il me fit asseoir sur une chaise.

-Alors, commença-t-il, comment t'appelles tu ?

-Mélanie, soufflais-je à bout de forces.

Mes nuits avaient été beaucoup plus courtes depuis que mes rêves avaient commencé et la peur que j'avais ressentie m'avait exténuée. Il poussa un verre d'eau vers moi. Je pris une gorgée.

-Bien, Mélanie. Et ton jumeau ? Où est-il ? m'interrogea-t-il.

-Paul ? Il est resté, il n'avait aucune raison de me suivre.

L'ancien sembla tout d'un coup perdu.

-Mais, hésita-t-il, ce n'est pas... ton destiné ?

Je failli m'étouffer. Quelle explication allais-je bien pouvoir lui donner ? Je ne pourrait pas lui parler de mes rêve et encore moins Jack, je ne le connaissais pas assez.

-Eh bien, débutais-je en cherchant mes mots, il a...

L'Ange se pencha vers moi, impatient de savoir la suite.

-... déjà trouvé son âme-soeur et ce n'est pas moi, lâchais-je d'une traite.

L'ancien en eu le souffle coupé.

-Comment s'appelle-t-elle ?me demanda-t-il.

-Euh... Lindsey, répondis-je sans comprendre.

-Ce n'est pas normal, dit-il en m'attrapant le bras pour le serrer, le destin n'avait pas prévu ça. Vous devriez être ensemble.Sais-tu qui de vous deux va hériter du pouvoir de la destruction absolue ?

Je n'osais pas lui avouer ce que m'avaient révélé Alesia et Paul seulement quelques heures plus tôt.

-Non, mentis-je, ça va ?

Il se calma.

-Oui, désolé. C'est juste que le destin me fait peur.On ne peut rien prévoir, il s'arrêta, Il faut que réfléchisse à tout ça. Kate ? appela-t-il.

Une petite femme apparut dans l'encadrement de la porte.

-Amener Mélanie à sa chambre.

Je me levais et la rejoignis.

-Mélanie ? m'appela le vieil Ange.

Je me retournai.

-Je m'appelle Barnabé, au cas où tu aurais besoin de moi.

Il disparu et je suivis Claire. Je fus bouleversée encore une fois par les couloirs qui se ressemblaient tous.

-Perdue, hein ?rigola-t-elle.

Je ris à mon tour.

-Ne t'inquiète pas, je t'apprendrais, m'assura-t-elle.

Je fus étonnée qu'elle soit si gentille avec moi. Je la remerciais et ouvrai la porte indiquée.Sans regarder autour de moi, je me ruais sur le lit et m'endormis directement. Je ne fis aucun rêve.
Lorsque je me réveillais, je décidai d'aller trouver Jack. J'avançai dans les couloirs sans réfléchir quand je m'aperçus que je ne savais pas où j'allais. Je me mis à paniquer.

-Barnabé ! criais-je, Barnabé ! Claire !

Toujours rien. Je me résignais. Quelle idiote avais-je été pour errer toute seule dans ses couloirs ! Comment aurais-je trouvé Jack de toute façon ? Je me laissais glisser contre le mur et me mis la tête dans les genoux. Une main se matérialisa devant moi. Je levais les yeux.

-Besoin d'aide ?me souffla Jack avec un sourire irrésistible.

-Plutôt, oui.Comment m'as-tu trouvée ? demandais-je en prenant sa main.

-Je t'ai entendu crier, répondit-il tout simplement.

Le rouge me monta aux joues. Il émit un rire charmeur.

-Viens, je te fais visiter, me dit-il en m'entraînant par la main.

Je le suivis. Il me montra toutes les pièces que possédait la villa sans exception et me présenta à des personnes tout à fait sympathiques, sa main toujours dans la mienne. Enfin, il se stoppa devant une porte.

-Voilà ma chambre, m'annonça-t-il, la tienne est dans le couloir d'après.

Je retenais la nouvelle et il me fit enter. J'en eus le souffle coupé ; la pièce était magnifique.

-Wouah ! m'exclamais-je.

Jack me lança un regard bizarre.

-Hum, Mélanie ? m'interroga-t-il.

Je pivotai vers lui.

-Oui ?

-Tu n'as pas, hum, exactement la même chambre ?

-Oh ! Je n'ai pas regardé, avouais-je.

Il s'exclaffa. Je remarquai comme on s'était rapprochés. Ses lèvres s'approchèrent des miennes si bien que je sentis son souffle chaud caresser mon visage. Brusquement, il recula si vite que je failli tomber en arrière.

-Que ce passe-t-il ? demandais-je, soudainement inquiète.

-On ne peut pas, souffla-t-il avant de disparaître tout d'un coup.

Je tapai violemment du pied. Ca y est , il était partit. Je sortis et claquai avec fureur la porte derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinee-a-un-ange.forumactif.biz
Angelina Amber Wilson



Bélier Messages : 49
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Chapitre 3 : Les Anges   Dim 25 Juil - 11:25


J'ai beaucoup aimée ce chapitre !!! C'est la rencontre entre Jack et Mel'
Ils sont trop chouuuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 3 : Les Anges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'histoire :: Tome 1-
Sauter vers: