Quand l'amour fait des ravages...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 15 : Recherches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélanie Amethyst Lewelynn
Admin
avatar

Verseau Messages : 155
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 23
Localisation : Le Vésinet

MessageSujet: Chapitre 15 : Recherches   Dim 25 Juil - 17:26

RECHERCHES



Point de vue de Mélanie


On toqua à ma porte. Quand je l'ouvris Nina, me fis un sourire qui m'annonçait que j'allais bien m'amuser. Je lui avait demandé de venir me chercher pour qu'on aille à la bibliothèque. Pas pour lire, non. Pour qu'elle me raconte la soirée d'hier. Tantôt elle s'étais amusée, tantôt j'avais découvert des choses attristantes de mon côté. Mais bon, je ne pouvais pas tout gérer. J'essayerais même si je n'en étais pas capable.
Elle s'assit et me regarda dans le blanc des yeux, la bouche toujours fermée. Elle jouais. Le suspense étant trop insupportable je parlais en premier.

-Tu as gagné. Alors, comment c'était ?demandais-je, impatiente.

Elle me fis un sourire triomphant et commença :

-Alors... Kate fait apparaître de vrai tornades, Angie des cyclones et des éclairs, Carmen arrive à aveugler et rendre totalement impuissant grâce à une sorte de lumière blanche, Rachel embrouille les autres et les met sous forme de... euh soumission. Matt hypnotise les gens avec une mélodie et Thomas rend une personne inoffensive en la rendant folle amoureuse. Jared, lui, donne envie d'être séduit. Quand à moi, c'est à peu près la même chose. Personne n'a envie de me faire du mal. Je les fait me trouver belle et attirante et je les dessèche de l'intérieur jusqu'à qu'ils n'aient plus de forces. Certain pouvoirs comme celui d' Angie, de Carmen, de Kate et de Jack sont physiques. Mais d'autres sont comme des illusion que l'on trouve vraiment réelles. Ce sont les pouvoirs mentaux. Matt, Thomas, Rachel, Jared et moi avons ceux la.

En écoutant je me rendais compte que si elle savait si bien les pouvoirs des uns et des autres c'est qu'ils avaient été sûrement "essayés" sur quelqu'un.

-Et Jack a été votre cobaye ? gloussais-je.

Je me l'imaginais en gloussant toujours. Elle ris et m'envoya des images par pensée de moments hilarants. J'éclatais de rire en même temps qu'elle. Oui, j'avais vraiment raté quelque chose.
Je riais tellement que j'en avais des crampes. Cela me faisais du bien. Du bien car je pouvais encore rire et m'amuser alors que rien n'allait, que je ne me sentais pas encore touchée par tout ces événements néfastes. J'aimais cette sensation, je voulais qu'elle dure jusqu'au plus profond de mon être. Qu'elle s'ancre en moi, qu'elle reste scotchée à ma peau. Oui, je voudrais vraiment ça. Mais comme toujours, ça ne serait pas le cas. Bientôt, je devrais dire adieu au bonheur et bonjour à l'angoisse et les regret. Super.
Nina s'arrêta d'un seul coup de rire elle fixa un point derrière moi. L'amour et la peine se mêlait dans son regard. Je balançais ma tête en arrière et arrivait à quelque centimètre d'une autre. Et pas celle de Jack. Celle de Thomas. Je la remit directement en place et pivotais sur ma chaise pour me retrouver en face de lui.

-Salut les filles ! s'exclama-t-il en nous fixant tour à tour.

Nous hochâmes le menton. Nina ne voulant sûrement pas parler d'une voix trop pleine d'émotions et moi juste par paresse. Thomas posa ses prunelles sur moi. Et mince.

-Je pourrais te parler en privé, Mélanie ?

-Biensûr.

Je me levais et fis un petit signe à Nina pour lui dire que je revenais. Après quoi, je suivis Thomas jusque dans un rayon. Il inspira profondément.

-Ce que j'ai à te dire est assez important, m'annonça-t-il.

J'attendis qu'il continue.

-Mélanie, je t'aime. Je sais que ça doit te faire bizarre vu que l'on ne se connaît pas depuis bien longtemps mais les sentiments ne se contrôlent pas. Et puis... tu es avec Jack. Je sais que c'est fou et insensé mais... j'ose espérer que tu me préfère à lui.

Je restais bouche bée devant sa déclaration. Que devais-je répondre ? Que pouvais-je répondre devant ça ? Et, surtout, sans lui faire trop de mal ? Et puis, pourquoi la vie est si compliquée ?

-Tom... je...

Il ne me laissa pas finir ma phrase et se pencha vers mes lèvres. Je me plaquais contre l'étagère, posais une main sur son torse puis le repoussais doucement. Même si il se retira docilement, son regard croisa le mien et je lu dans ses yeux que je l'avais blessé. J'essayais de m'expliquer.

-Ecoute Thomas, je... j'ai déjà deux hommes dans ma vie que je n'arrive pas à gérer. Je ne peux pas...

-Tu ne m'aimes pas, souffla-t-il d'une façon à m'en fendre le coeur.

-Non. Enfin si mais... mais pas de la façon dont tu l'espère. Je suis désolée.

Il fit mine de partir mais je le retins par le bras.

-Thomas, attends. Je ne t'aime pas comme tu le voudrais mais Nina si. Elle est ton destin, Thomas. Tu mérite mieux que moi. Je vois bien que tu l'aime aussi mais je ne dois pas être la raison de ton refus envers elle. Je ne pourrais jamais avoir les sentiments qu'elle a à ton égard. Chaque jour qui passe elle me parle de toi. Elle souffre, elle attend. Elle t'attend.

Ses iris revinrent sur moi et il me prit dans ses bras.

-Merci, Mel. Merci. Sache que je t'aime et que je t'aimerais toujours car tu es une fille super. D'ailleurs, je ne connais aucune autre qui aurais pu me dire cela. Ne t'enfonce jamais, tu ne le mérite pas.

Puis il partit en direction de Nina qui leva la tête à son arrivée. Puis il se pencha et l'embrassa passionnément. Je souris, fière de moi. Je sortis de la bibliothèque en faisant un clin d'oeil à Nina. Thomas avait raison : je m'enfonçais toute seule. C'était dans ma nature. Mais bientôt, j'aurais vraiment des raisons de le faire. Je me mis à arpenter les couloirs jusqu'à ma chambre, le sourire aux lèvres. Thomas allait être heureux avec Nina. J'étais heureuse pour eux.
J'arrivais dans mon couloirs quand une mauvaise impression m'envahit. Je pivotais pour regarder derrière moi. Personne. Je secouais la tête et clignais des yeux, toujours avec le même sentiment oppressant. Quand je me retournais, tout mon corps se figea. Je n'était plus dans le couloirs mais au beau milieu d'une forêt. En face de moi, un homme brun souriait. Mon pouvoir se mit à bouillir sous ma peau, en alerte. Il s'avança et je pus distinguer ses yeux noirs comme du charbon. Mon instinct me disait que ce n'était pas un homme gentil mais plutôt sadique.

-Amethyste, murmura-t-il à quelque pas de moi.

-Je m'appelle Mélanie, répliquais-je sèchement.

Cela lui plu car son sourire s'élargit, m'éblouissant de la blancheur de ses dents.

-Qui êtes vous ?

-Une personne qui fait des recherches. Sur toi.

Sa main se tendit vers mon visage.

-Ne me touchez pas ! crachais-je.

Son expression changea du tout au tout, passant d'un sourire sadique à une mine furieuse, et une rafale de vents fis voleter mes yeux. Sa main attrapa mon cou. Je couinais et il me projeta avec une force surhumaine sur le tronc d'un arbre. Ma tête tapa en premier et je m'effondrais.

-Que me voulez vous, dis-je avec une voix étranglée par la douleur.

Je sentis un liquide chaud couler le long de ma colonne vertébrale. Du sang. Ma tête me lançait terriblement. Je fis glisser mes doigt dans ma chevelure et rencontrai la blessure. J'en eus un haut le coeur mais me relevai malgré tout.

-Je veux ta mort. Pas tout de suite mais bientôt.

Je laissais le feu m'envahir et un voile noir passer devant mes yeux. Mes pieds quittèrent la terre ferme. Je l'évitais, les cheveux éparpillés tout autour de mon visage. Je crus d'abord que c'était lui qui me faisait ça. Mais à la vue de son air surpris je compris que ce n'était pas le cas. Je le faisais moi-même. Je créais boule de pouvoir tout en flammes, toujours aveuglée par la rage. Puis je l'envoyais de toutes mes forces sur lui. Son sourire réapparut.

-On se reverra, Amethyste.

Puis il disparut ainsi que la forêt autour de nous. Je volais encore. Ma force me quitta et je tombai lourdement au sol. Je ne bougeai plus, incapable de me relever. A présent, j'avais mal partout.

-Mélanie ? Mélanie ! hurla une voix.

Quelque chose me toucha. Je criais et ouvris à peine les yeux. Jared était accroupi près de moi, affolé.

-Mélanie, je vais m'occuper de toi. Dis-moi quelque chose.

-Je vais bien.

Non, je n'allais pas bien du tout. Mes paupières étaient lourdes et j'entendais mon coeur battre sur ma langue. Puis le noir m'envahit. Les dernières images qui me vint n'étaient pas plaisantes : des yeux noirs, une forêt sombre et un sourire sadique.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinee-a-un-ange.forumactif.biz
 
Chapitre 15 : Recherches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherches] Recherche Bionicle 8942 Jetrax T6.
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'histoire :: Tome 1-
Sauter vers: